USA

Arabie Saoudite: La malédiction du pétrole ?

Arabie Saoudite: La malédiction du pétrole ?

Le rapprochement improbable des USA, d’Israël et de l’Arabie Saoudite, orchestré par Jared Kushner, le gendre de Donald Trump, semble être une réponse à la montée en puissance de la coalition Iran/Russie.
Dans cette partie d’échec, la décision américaine de choisir Jérusalem comme capitale d’Israël propose une ouverture intéressante.

Ce face à face entre les 4 géants pétroliers: USA, Arabie Saoudite, Russie et Iran intervient alors que la hausse probable des prix du baril va injecter encore plus de testostérone dans ce bras de fer.

Drone-Taxi : La voiture est-elle bientôt prête au décollage ?

Drone-Taxi : La voiture est-elle bientôt prête au décollage ?

Les problèmes de la mobilité urbaine ne cessent d’augmenter et deux options émergent: passer sous le sol ou utiliser les airs. Dans le premier cas, c’est le projet des trains ultra-rapides Hyperloop qui tente sa chance.

Dans la mobilité urbaine aérienne, les drones électriques et autonomes capables de transporter des personnes sont à quelques encablures de passer de la science-fiction à la réalité. Aux USA, en Chine et en Europe une formidable course a débuté pour prendre le leadership et imposer ses standards au reste du monde.

Energies, Economie Pétrole et Peak Oil: Revue Mondiale Août 2017

Energies, Economie, Pétrole et Peak Oil: Revue Mondiale Août 2017

Le 1er de chaque mois, retrouvez un tour du monde des Energies.

- Qatar: 1,5 jour de production pour le PSG et Neymar
- Texas: L'ouragan Harvey disrupte le pétrole
- USA: Déjà les premiers signes du déclin du pétrole de schiste
- Chine: Feu vert pour réaliser un nouveau réacteur nucléaire
- Venezuela: Bras de fer Russo-Américain pour le contrôle de Citgo
- Angleterre: Après l'essence, Shell va vendre de l'électricité!

Energies, Economie Pétrole et Peak Oil: Revue Mondiale Août 2018

Energies, Economie, Pétrole et Peak Oil: Revue Mondiale Août 2018

Tous les mois, vous êtes plus de 25'000 à lire cette revue! Merci pour votre fidélité.
Bref, le 1er de chaque mois, retrouvez un tour du monde des Energies:
- Chine: Les glaciers se vident. Le pic d'eau dès 2020?
- USA: Le charbon US s'exporte bien. 2'200 emplois créés depuis l'arrivée de Trump
- Iran: Grosse pression sur les exportations pétrolières
- France: A peine Hulot parti, 6 nouvelles centrales nucléaires EPR sont réclamées
- Russie: Le gazoduc Nord Stream II a reçu le feu vert pour sa construction vers l'Allemagne
- Australie: Le premier ministre viré pour avoir présenté sa loi sur le climat
- Afrique: La Chine et l'Inde ratissent large pour avoir accès aux matières premières
- Rwanda: Pour du pétrole, Total exproprie 15'000 personnes sans indemnisations

Energies, Economie Pétrole et Peak Oil: Revue Mondiale Février 2018

Energies, Economie, Pétrole et Peak Oil: Revue Mondiale Février 2018

Le 1er de chaque mois, retrouvez une Revue Mondiale de l'Energie:
- Allemagne: Les villes pourront interdire certaines voitures diesel
- Gaz: Avec les fuites de méthane, le gaz broie du noir
- USA: Les Américains achètent du gaz russe pour se chauffer
- Arabie Saoudite: Le Prince bin Salman prochainement en Europe
- Canada: Début d'année difficile pour le premier ministre Trudeau
- Arctique: Record de chaleur +30 degrés au-dessus de la moyenne 
- Australie: Tesla va installer 50'000 maisons en électricité autonome
- Allemagne: Un chinois achète 10% des actions de Mercedes!

Energies, Economie Pétrole et Peak Oil: Revue Mondiale Juin 2017

Energies, Economie, Pétrole et Peak Oil: Revue Mondiale Juin 2017

Le 1er de chaque mois, retrouvez un tour du monde des Energies.
- Pétrole: le baril chute à 42$ durant le mois
- Arabie Saoudite: le Roi nomme le prochain Roi  
- Corée du Sud: le nouveau président renonce au nucléaire
- USA: Le merveilleux mois de Donald Trump
- Moyen-Orient: Embargo sur le Qatar et la Russie avance ses pions
- Cuba-Venezuela: les deux pays peinent avec le pétrole
- USA: et maintenant les américains veulent nous vendre leur bioéthanol.

Energies, Economie Pétrole et Peak Oil: Revue Mondiale Mai 2017

Energies, Economie, Pétrole et Peak Oil: Revue Mondiale Mai 2017

Le 1er de chaque mois, retrouvez un tour du monde des Energies. A l'agenda:
- Trump: restera, restera pas dans l'Accord sur le Climat
- Arabie Saoudite: des promesses d'achats pour 348 milliards $ aux USA  
- OPEP: encore 9 mois de réduction de la production
- France: Le premier ministre ancien lobby d'Areva
- Chine: Objectif 50 millions d'utilisateurs de vélos libres
- Danemark: Dong Energy propose un éolien sans subvention
- USA: Le dernier réacteur Nucléaire de Three Mile Island va fermer

Energies, Economie Pétrole et Peak Oil: Revue Mondiale Mars 2019

Energies, Economie, Pétrole et Peak Oil: Revue Mondiale Mars 2019

Le 1er de chaque mois, retrouvez un tour du monde des Energies.
Même un 1 avril, vous n'y trouverez pas de poisson!
- Allemagne: VW se lance dans la distribution d'électricité
- Chine: Le président en Europe pour promouvoir sa route de la soie
- Norvège: Le fonds souverain sort du pétrole de schiste
- Monde: La consommation des énergies fossiles en hausse, comme le CO2
- USA: Les Majors achètent les petits producteurs pétroliers
- Algérie: Le président Bouteflika se retire. L'armée montre ses muscles
- Japon: 8 bougies sur le gâteau d'anniversaire de Fukushima.

Energies, Economie Pétrole et Peak Oil: Revue Mondiale Novembre 2018

Energies, Economie, Pétrole et Peak Oil: Revue Mondiale Novembre 2018

Le 1er de chaque mois, retrouvez un tour du monde des Energies.
- Pétrole: Le baril a perdu plus de 30$ depuis octobre
- France: Les gilets jaunes bousculent le gouvernement
- OPEP: La Russie pourrait se joindre au cartel
- Techno: Un taxi sans chauffeur vient vous chercher
- Australie: Le Premier Ministre se frite avec les écoliers
- Russie: Le pays relie la Turquie et la Chine avec ses gazoducs
- Japon: Les déchets de Fukushima balancé dans le Pacifique
- USA: Le schiste américain bientôt à 7 millions de barils/jour.
- Iran: Le chinois CNPC remplace le français Total

Energies, Economie Pétrole et Peak Oil: Revue Mondiale Octobre 2017

Energies, Economie, Pétrole et Peak Oil: Revue Mondiale Octobre 2017

Le 1er de chaque mois, retrouvez un tour du monde des Energies.
- Russie: Vladimir Poutine prend sa place au Moyen-Orient
- Arabie Saoudite: Un méga projet à 500 milliards $
- Monde: Nouveaux records de CO2 et de Méthane
- USA: Le pétrole de schiste peine à convaincre les investisseurs
- Chine: La Dominance Mondiale des Energies Renouvelables
- Irak: La ville pétrolière de Kirkuk change de mains
- Iran: Trump pousse le pays dans les bras de la Chine et de la Russie
- Angleterre: A Hinkley Point, EDF évite la grève avec une hausse des salaires

L’OPEP tente de repousser les prix du pétrole vers 70-80$

L’OPEP tente de repousser les prix du pétrole vers 70-80$

La réunion des membres de l’OPEP a entériné une diminution de 1% de l’extraction mondiale de pétrole à -1,2 million de barils par jour. L’objectif est de freiner la chute des cours de 87 à 58$ le baril (-33%) des deux derniers mois pour remonter dans une fourchette de 75 à 85$.

Pour le cartel, cette base devrait permettre des rentrées suffisantes de pétrodollars, de soutenir la croissance pour maintenir la demande de pétrole et de freiner les investissements dans les énergies renouvelables. A ce petit jeu, chaque pays défend ses propres intérêts. Ne serait-il pas le moment d’envisager une transition hors des griffes du pétrole?

La Norvège met la Banque Nationale Suisse sous Pression

La Norvège met la Banque Nationale Suisse sous Pression

Le Gouvernement Norvégien a demandé à son fonds souverain de 1'000 milliards $, le Government Pension Fund Global (GPFG), d’exclure graduellement de son portefeuille d’actions, les entreprises de production et d’extraction pétrolière et gazière non conventionnelles. Le gouvernement justifie sa décision par une volonté de réduire les risques financiers sur l’économie norvégienne.

Paradoxalement, alors qu’en juin 2014, la Banque Nationale Suisse affichait des investissements de 1,9 milliards $ dans des entreprises américaines actives dans des énergies fossiles (pétrole, gaz, charbon, nucléaire), aujourd’hui ce montant atteint un niveau record de 6,482 milliards $.

Le Pétrole: Entre poker menteur et joueurs d'échec

Le Pétrole: Entre poker menteur et joueurs d'échec

Depuis le début de l’année, le baril de pétrole a gagné plus de 10$ et les probabilités de le voir continuer sur cette tendance augmentent. Le manque d’investissements dans l’exploration de nouveaux gisements, la chute du Venezuela, les problèmes de la Libye et le choix de Trump sur l’accord iranien pourraient à nouveau voir le baril émerger au-dessus de 100$.

Une partie mondiale entre joueurs de poker et joueurs d'échec est engagée.

Les USA pourront-ils compenser le pétrole Iranien?

Les USA pourront-ils compenser le pétrole Iranien?

Le Président Trump a annoncé ses nouvelles sanctions contre l’Iran, avec l’ambition de réduire à zéro les exportations d’or noir de Téhéran. Depuis, l’Agence de l’Information Energétique Américaine, EIA, effectue un rétropédalage sur ses enthousiasmantes données pétrolières.

Alors que Washington pensait pouvoir combler le manque iranien et éviter de propulser les prix du baril à des sommets dangereux pour la croissance mondiale, la partition a soudainement changé. Les USA ne semblent actuellement plus en mesure de réaliser cette ambition à moins de puiser dans les réserves pétrolières stratégiques du pays.

Les USA réactivent les sanctions pétrolières contre l’Iran

Les USA réactivent les sanctions pétrolières contre l’Iran

En novembre dernier, les USA devaient enclencher un embargo mondial sur le pétrole et le gaz iraniens. De peur de voir une hausse de prix du baril impacter les élections de mi-mandat, Donald Trump avait autorisé huit pays à continuer leurs importations pendant 6 à 8 mois.

Hasard du calendrier, ou pas, aujourd’hui le Président annule ces exemptions, alors que des inondations dévastatrices ravagent 25 des 31 provinces du pays, dont les principales régions pétrolifères comme le Khuzestan.

Pétrole de Schiste Américain: La tempête avant le calme

Pétrole de Schiste Américain: La tempête avant le calme

La poussée de fièvre à 70$ du baril est une excellente nouvelle pour les producteurs américains de pétrole de schiste. Après des années de pertes abyssales, ils pourraient enfin voir la fin du tunnel et générer des profits.

Cependant, cette lueur arrive au moment où les signes avant-coureurs d’un pic de pétrole de schiste aux USA émergent. Au lieu de temporiser et de thésauriser le précieux liquide dans le sol, les pétroliers ont préféré l’extraire immédiatement. Ironiquement, le calme revenu, c’est le schiste russe qui pourrait engranger les bénéfices.

Pétrole: Arabie Saoudite, le canari dans la mine

Pétrole, Arabie Saoudite: Le canari dans la mine

Mohammad bin Salman bin Abdulaziz Al-Saud (photo), Prince héritier d’Arabie Saoudite, a lancé son pays dans un ambitieux programme «Saudi Arabia Vision 2030». Parmi les objectifs: diminuer la dépendance pétrolière du pays (70% du budget de l’Etat) et construire l’après-pétrole. Même la Russie de Vladimir Poutine s’oriente dans cette direction.

Alors que les plus grands producteurs mondiaux annoncent des mesures pour assurer leur après-pétrole, cette volonté soulève une question: et nous ?

Pétrole: Pertes abyssales de la Banque Nationale Suisse

Pétrole: Pertes abyssales de la Banque Nationale Suisse

Pendant que 175 pays ont signé l’accord sur le climat à l’ONU ce samedi à New York, les grandes majors pétrolières, de charbon et du gaz se retrouvent également sous pression de leurs investisseurs. Ainsi Chevron, ExxonMobil, Total font face à leurs actionnaires qui leur demandent de prendre en compte l’impact de leurs activités sur le climat.

Cette semaine, c'est au tour de la Banque Nationale Suisse (BNS) de tenir son Assemblée Générale dans la capitale helvète. L’institution détenue majoritairement par les cantons suisses va également faire face à l’épineuse question de ses lourds investissements dans les énergies fossiles et de schiste.

Pourquoi l'avenir pétrolier des USA dépend du Venezuela

Pourquoi l'avenir pétrolier des USA dépend du Venezuela

La malédiction du pétrole s'illustre une fois de plus. Cette fois c'est le Venezuela qui en fait les frais. Si pour le grand public, l’image d’un gouvernement incapable et corrompu a été vendue, la partie non visible de l’iceberg révèle un enjeu pétrolier extrême. Actuellement dans les mains de la Chine et de la Russie, les Etats-Unis ont la cruelle nécessité de s’approprier cet or noir.

Même si les USA sont devenus les plus grands producteurs pétroliers au monde, la mauvaise qualité de leur pétrole les oblige à incorporer le brut extra lourd du Venezuela pour produire kérosène ou diesel. Sans ce pétrole, qui s’épuise, la suprématie énergétique des USA ne tient qu’à un fil.

Qui remplacera la voiture à pétrole ?

Qui remplacera la voiture à pétrole ?

Inventé en 1887, le bon vieux moteur thermique montre des signes de faiblesse. Incapable d’améliorer son efficience énergétique et de diminuer ses émissions polluantes, il doit sa survie grâce aux pétroliers et à la frilosité de l’industrie automobile face aux changements.

Comme les ampoules électriques, terrassées par les performances des LED, le moteur à essence n’est pas loin de céder sa place à la voiture électrique, à hydrogène ou autre. A défaut d’une volonté de répondre aux changements climatiques, nous assistons à un combat géopolitique entre pays pour imposer son type de véhicules et ses standards.

Notre Mission

La géopolitique énergétique, l'accessibilité des énergies et le climat vont modifier nos vies, nos régions, nos pays dans les années à venir. Entrer dans les coulisses pour mieux comprendre ces enjeux et vous faciliter les décisions.

Mise à Jour

Pour répondre aux nouvelles technologies et à la forte croissance du nombre de lecteurs, le site 2000Watts.org est en train d'être migré sur PicEnergie.org. Les 1'305 articles publiés depuis 2008 sont manuellement transférés. D'ici à quelques mois, vous pourrez surfer à l'identique sur les deux sites.

Contact

PicEnenergie 2000Watts.org
Chatel-St-Denis, Suisse

+41 77 430 6066
LaurentH (at)2000Watts.org
Pétrole Peak Oil
Laurent Horvath
2000Watts_org